Articles

« Ingénieurs » nommés « Ministres » sous le Règne du Roi Mohammed VI

« Ingénieurs » nommés « Ministres » sous le Règne du Roi Mohamed VI

Depuis son ascension au Trône en juillet 1999, Le Roi Mohammed VI que Dieu l’assiste, a toujours veillé à la présence des ingénieurs dans la formation de tous les gouvernements. Technocrates ou politisés, leurs contributions aux grands chantiers de la nation ont été toujours centrales pour l’atteinte des objectifs tracés par le Royaume. Fiers de cette confiance royale en de tels profils, nous vous dressons un succinct portrait des 24 ingénieurs devenus Ministres sous le règne du Roi Mohammed VI (Triés par âge).

  • Rachid BELMOUKHTAR :

Né en 1942 à Marrakech, il est ingénieur de Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace (Toulouse) et de l’IMD business school (Lausanne). C’est un technocrate qui a occupé le poste du Ministre de l’Éducation au gouvernement de Abdellatif AFILAL (1995 -1998) et du Ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle au sein du gouvernement de AbdelIlah BENKIRANE (2013-2017). Entre ces deux nominations, il a assuré la Présidence de l’université privée AL AKHAWAYNE puis de l’Observatoire National du Développement Humain (ONDH).

  • Mohammed BOUTALEB :

Né en 1951 à Tahla, c’est un ingénieur géologue et un Docteur d’Etat en géochimie. Il a exercé comme professeur de l’enseignement supérieur au sein de l’École Nationale de l’Industrie Minérale de Rabat (ENIM) et occupé plusieurs responsabilités administratives au sein du ministère de l’énergie et des mines. En 2002, il devint Ministre de l’énergie et des mines au sein du gouvernement Driss JETTOU avec les couleurs de son parti le MOUVEMENT POPULAIRE.

  • MOHAMED HASSAD :

Né le 17 Novembre 1952 à Tafraout. Il est ingénieur de l’École polytechnique promotion 1974. Il a occupé le poste du Ministre des Travaux publics, de la Formation professionnelle et de la Formation des cadres au sein des gouvernements Mohammed Karim LAMRANI et Abdellatif FILALI (1993-95). 18 ans après, il fut nommé Ministre de l’intérieur dans le gouvernement Abdelilah BENKIRANE (2013-17).

En 2017, il adhère au parti “Mouvement Populaire” et devint Ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique au sein du gouvernement Saâdeddine El Othmani (2017).

Il a aussi occupé les postes : PDG de la RAM (1995-2001), Wali de la région Marrakech Tensift Al Haouz (2001-2005), Wali de la région Tanger-Tétouan (2005-2012) et Président du Conseil de surveillance de la l’Agence spéciale Tanger-Méditerranée (2012-2013).

  • Feu Abdellah BAHA :

Né en 1954 à Ifrane, il a été ingénieur lauréat de Institut agronomique et vétérinaire Hassan II de Rabat. Parlementaire en 2002 puis en 2007 au nom du parti de la justice et du développement (PJD). Il occupait à compter de 2012 et jusqu’à ce qu’il décède en 2014, le poste du Ministre d’Etat sans portefeuille au sein du gouvernement Abdelilah.

  • Amina BENKHADRA :

Née le 28 Novembre 1954 à Salé, elle est ingénieure lauréate de l’École Nationale Supérieure des Mines de Nancy, promotion 1978. Partisane du RNI, elle fut nommée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Ministre de l’Énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement au sein du gouvernement Abbas El Fassi (2007-2012). Elle occupe actuellement le poste de Directrice Générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM).

  • Noureddine BOUTAYEB:

Né en 1957 à Casablanca. C’est un ingénieur lauréat de l’École Centrale de Paris (1979) et de l’École nationale des ponts et chaussées (1981). De retour au pays en 1982, il a occupé le poste de directeur général adjoint du groupe “Ingema” et y a resté jusqu’en 2003. A cette date, il a été nommé par SM le Roi Mohammed VI au poste de directeur des Affaires rurales au ministère de l’Intérieur. Trois ans après, il a été promu Wali, directeur général des collectivités locales au ministère de l’Intérieur, puis en mars 2010, au poste de Wali, secrétaire général du même ministère. Le 5 avril 2017, le souverain marocain l’a nommé Ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur au sein du gouvernement Saâdeddine EL OTHMANI.

  • Chakib BENMOUSSA:

Né le 24 Février 1958 à Fès. Il est ingénieur de l’École polytechnique de Paris (1979) et de l’École nationale des ponts et chaussées de Paris (1981). Il a occupé entre 2006 et 2010 le poste du Ministre de l’Intérieur au sein des gouvernements Driss JETTOU et Abbas EL FASSI. Ensuite, il fut nommé Président du Conseil économique, social et environnemental (2011 à 2013) et Ambassadeur général du Maroc en France à partir de 2012. En parallèle, Il a été désigné par Sa Majesté pour piloter la commission nationale pour le nouveau modèle du développement du Maroc.

  • Taïeb FASSI-FIHRI :

Né le 09 Avril 1958 à Casablanca. Il est ingénieur lauréat de Institut national de statistique et d’économie appliquée (INSEA) de Rabat promotion 1980 et Docteur en analyse et politique économique de l’Institut d’études politiques de Paris (1984). Nommé Conseiller de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, à compter de 2012, il avait occupé les postes de Secrétaire d’État aux Affaires étrangères (de 1993 à 1997 et de 1999 à 2002), chargé de missions auprès du cabinet Royal en 1998 et du Ministre aux Affaires étrangères et à la Coopération de 2002 à 2012.

  • Mohamed ABBOU :

Né en 1959 à Taounate. Il est ingénieur de l’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II de Rabat et Patron d’un groupe d’entreprises familiales spécialisé en industrie agroalimentaire. Membre du bureau exécutif du RNI, Il a occupé le poste du Ministre chargé de la modernisation des secteurs publics auprès du premier ministre Abbas EL FASSI (2007 à 2010) et du Ministre chargé du commerce extérieur au sein du gouvernement Abdelilah BENKIRANE (2013 à 2016).

  • Fouad DOUIRI :

Né le 04 Novembre 1960 à Fès. Il est ingénieur de l’École nationale des ponts et chaussées (1982) et Docteur de l’école des Mines de Paris en 1985. Après une longue carrière à la société au sein de la société d’assurance Al Wataniya, il a été désigné supérviseur de l’opération de fusion entre sa compagnie et RMA surgit entre 2000 et 2004. Cette réussite lui a facilté l’accés à la la direction générale de la nouvelle entité « RMA Wataniya » puis la présidence de son directoire. Membre du conseil national du parti de l’Istiqlal, il a succédé à Amina Benkhadra en tête du ministère de l’Énergie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement entre Janvier 2012 et juillet 2013.

  • Ahmed Réda CHAMI :

Né le 19 Mai 1961 à Casablanca. Il est ingénieur de l’École centrale de Paris promotion 1985 et titulaire d’un MBA en Management de l’université de Californie à los Angeles cinq ans après. De retour au Maroc, il occupe directement le poste du directeur général de la centrale laitière- Nord du Maroc (1989-1991) et créa en deuxième étape les deux sociétés marocaines OMNIDATA et Distrisoft. Il devint entre 1997 et 2001 directeur général de Microsoft Afrique du Nord et de l’ouest puis directeur régionale et président de cette multinationale en Asie du Sud-Est pour 3 ans.

En 2005, il accède à la direction générale du champion marocain des assurances « le groupe Saham ». Nommé en 2007 étant Ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies au sein du gouvernement Abbas EL FASSI avec les couleurs du parti de l’Union Socialiste des Forces Populaires, il a été ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne à compter de 2016 et succédé à Nizar BARAKA en tête du CESE à partir de décembre 2018.

  • Abdelkébir ZAHOUD :

Né le 13 Août 1961 à Khouribga. Il est ingénieur lauréat de l’École Hassania des travaux publics de Casablanca (1987) et ex-Secrétaire général du même établissement de 1991 à 1994. Membre du parti de l’Istiqlal, Il a occupé le poste du Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’aménagement du territoire, de l’eau et de l’environnement, chargé de l’eau au sein des gouvernements Driss Jettou (2002-2007). Puis, de Ministre chargé de l’eau et de l’environnement au sein du gouvernement Abbas el Fassi (2007 à 2012). Il fut nommé en 2017 wali de Casablanca en succession à Khalid SAPHIR avant de céder sa place à Saïd AHMIDOUCH en février 2019.

  • Mohamed BOUSSAID :

Né le 22 Septembre 1961 à Fès. Il est ingénieur de École nationale des ponts et chaussées promotion 1986. Partisan du RNI, il a occupé de 1995 à 1998 le poste du chef du cabinet du ministre des Travaux Publics, puis de celui du ministre de l’Agriculture, de l’Equipement et l’Environnement. Il atterrit ensuite à la tête de la direction des programmes et des études au ministère de l’équipement avant d’occuper entre 2001 et 2004, le poste du directeur des établissements publics et des participations et puis celui des entreprises publiques et de la Privatisation au ministère des Finances et de la Privatisation.

En 2004, il devint Ministre chargé de la modernisation des secteurs publics avant d’enchainer dans le gouvernement Abbas EL FASSI étant ministre du Tourisme et de l’artisanat (2007 à 2010). Après, il sera nommé wali de la région Souss-Massa-Drâa (2010-2011) puis du Grand Casablanca (2012 à 2013). Par la suite, il a repris les portefeuilles du ministère de l’économie et des finances dans les gouvernements Abdelilah Benkirane et Saâdeddine EL OTHMANI de 2013 à 2018.

  • Mohamed Benchaâboun:

Né le 12 Novembre 1961, il est ingénieur lauréat de l’École nationale supérieure des télécommunications de Paris en 1984. De retour au Pays, il occupe le poste de Directeur de la stratégie du développement et du contrôle de gestion puis de directeur de la direction industrielle chez Alcatel Alstom Maroc. En 1996, il est nommé Directeur des Douanes et des impôts indirects et y reste 3 ans après.

Par la suite, il rejoint le top management de la Banque centrale populaire d’où il passera à la tête de l’Agence Nationale de Réglementation des Télécoms (ANRT) à la suite d’une nomination royale en 2003. En 2008, il retourne à la tête de la BCP et y restera jusqu’à ce qu’il devint Ministre des Finances et de l’Économie au sein du gouvernement Saâdeddine EL OTHMANI (2018 à aujourd’hui).

  • Aziz REBBAH:

Né le 01 Janvier 1962 à Sidi Kacem, il est ingénieur de Institut national de statistique et d’économie appliquée (INSEA) de Rabat, promotion 1985 et titulaire d’un master en génie logiciel de l’université Laval en 1991. De retour du Canada il intègre le cabinet du Premier Ministre Driss Jettou étant son conseiller en NTIC. Secrétaire générale de la jeunesse du PJD, il devint député à compter des législatives de 2007 et Maire de la ville de Kénitra à compter de 2009. Il a aussi intégré l’exécutif étant Ministre de l’Équipement et du Transport (2012 à 2017) et continué cette expérience au sein du gouvernement Saâdeddine EL OTHMANI étant Ministre de l’énergie, des mines et de l’environnement.

  • ANIS BIROU:

Né le 10 Janvier 1962 à Berkane, il est ingénieur de Institut national de statistique et d’économie appliquée (INSEA) de Rabat et un partisan du RNI. Il a occupé le poste du chef du cabinet de la secrétaire d’État à l’entraide nationale feu “Zoulikha Nasri” de 1997 à 1998. Ensuite chef du cabinet du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique “Najib ZEROUALI”. Il a aussi été nommé secrétaire général du ministère de la modernisation des secteurs publics entre 2002 et 2003. Ceci lui a ouvert la porte pour devenir secrétaire d’État chargé de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle en 2004. Puis en 2007, Secrétaire d’État chargé de l’artisanat dans le gouvernement Abbas El FASSI.

  • Soumia BENKHALDOUN :

Née en 1963 à Marrakech, elle est ingénieure de l’École Mohammadia d’ingénieurs promotion 1986. Elle a occupé le poste du Ministre déléguée auprès du ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la formation des cadres au sein du gouvernement Abdelilah BENKIRANE avec les couleurs du PJD.

  • Adil DOUIRI:

Né le 16 Novembre 1963 à Rabat. C’est un ingénieur de École nationale des ponts et chaussées (1985) qui a occupé le poste du Ministre du tourisme au sein du gouvernement Driss JETTOU avec les couleurs du parti de l’Istiqlal entre 2002 et 2007. Il est le fondateur du groupe industriel Mutandis et le co-fondateur de la banque d’affaires CFG au Maroc.

  • Karim GHELLAB:

Né le 14 Décembre 1966 à Casablanca. Il est ingénieur de l’école nationale des ponts et chaussées, promotion 1990. Partisan du parti de l’Istiqlal, il fut nommé Ministre de l’Équipement et du Transport pour les deux mandats Driss JETTOU puis Abbas EL FASSI (2002-2011). Il devint après, Président de la chambre des représentants en succession à Adbelwahed RADI et ce jusqu’au 11 Avril 2014. Il a aussi été nommé en 2001, directeur général de Tanger Free Zone et Sapino (ONA) puis directeur général de l’ONCF.

  • Abdelouafi LAFTIT:

Né le 29 Septembre 1967 à Tafersit dans la province de Driouech. Il est ingénieur de École polytechnique de Ferney Voltaire (1989) et de l’École nationale des ponts et chaussées (1991). Après une expérience de 10 ans au sein de l’Office d’exploitation des ports (1992-2002), il intègre le ministère de l’intérieur et devint gouverneur de la province Fahs-Anjra (2003-2006) puis du Nador (2006 à 2010) avant d’être promu Wali de la région Rabat-Salé-Zemmour-Zaër en 2014. En 2017, il succède à Mohammed Hassad dans le poste de Ministre de l’intérieur.

  • Yassir ZENAGUI :

Né en 1970 à Tanger. C’est un ingénieur spécialisé en Intelligence Artificielle qui a été nommé à compter du 6 Décembre 2011 étant Conseiller au Cabinet Royal. Il avait occupé le poste du Ministre du tourisme et de l’artisanat au sein du gouvernement Abbas EL FASSI avec les couleurs du parti “Rassemblement National des Indépendants” (RNI).

  • Charafat AFILAL:

Né le 20 Juin 1972 à Tétouan, elle est ingénieure de École Mohammadia d’ingénieurs et une partisane de parti du progrès et du socialisme (PPS). Elle a occupé le poste du Ministre déléguée auprès du ministre de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, chargée de l’eau au sein du gouvernement Abdelilah BENKIRANE (2013 à 2017). Poste qu’elle va conserver durant 16 mois de la vie du gouvernement Saâdeddine El OTHMANI (Avril 2017 à Août 2018).

  • Mamoun BOUHDOUD:

Né le 03 Juin 1983 à Agadir. C’est un ingénieur de l’École Nationale supérieure des Mines en 2008 et de l’École polytechnique de Paris en 2007. Après un court passage à la Société Générale en France, il déménage à Londres pour rejoindre la banque américaine Morgan-Stanley et y reste jusqu’à 2012. En 2013, il fut nommé Ministre délégué auprès du ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Économie Numérique chargé des petites entreprises et de l’intégration du secteur informel avec les couleurs du RNI.

  • Driss MERROUN:

Natif de Taounate, ce lauréat de l’École Hassania des travaux publics de Casablanca est un politicien affilié au Mouvement populaire. Il a travaillé entre 1978 et 1994 pour le compte des municipalités de Tétouan, Larache et Salé avant de créer sa propre affaire. Élu au conseil de la vile de Salé de 2003 à 2009, il a réussi à devenir Président de la commune de Ain Mediouna au titre des communales de 2009. Expert en urbanisme et infrastructures, Il a été nommé par sa Majesté en 2015 au poste du Ministre de l’Urbanisme et de l’Aménagement du territoire au sein du gouvernement Benkirane.

Partager:

1 comment

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée